•  

     

     

    En hommage à Stéphane HESSEL

    Un Grand Homme

    Résistant, déporté, diplomate, écrivain et infatigable défenseur des Droits de l'Homme

    décédé cette nuit à l'âge de 95 ans

     

    Je lui dédie ce poème (écrit pour un ami parti en retraite en Lozère)

    sur les Cévennes, Pays qu'il aimait ...

     

    LOZERE

     

    Que j'aime ce pays de collines et de monts

    Quand l'ombre de l'Aigoual se perd à l'horizon

    Dans une lumière d'or qui pique les yeux

    Abolisant le temps par la magie des lieux.

     

    Tout semble attendre là, envoûté et serein

    L'air est plein de senteurs, le silence m'étreint

    Seul, se fait entendre, les chants des grillons

    Et vibrent en moi comme de doux frissons.

     

    Que j'aime ce pays sauvage de lauzes et de pierres

    Avec ses mystères et légendes déroulés naguère

    Le gazouillis joyeux des cascades et des ruisseaux

    Et ses drailles qu'empruntent bergers et troupeaux.

     

    Ces savoureuses richesses de ce pays de chèvres et de moutons

    Que sont, châtaignes, petit gris, mûres et Pélardon

    Enchantent subtilement et agréablement tous les sens

    Et procurent simplement un bonheur immense.

     

    Que j'aime ce pays quand, glisse sur le Causse, en apothéose

    Le soleil et recouvre de lueurs rouge-orangées toutes choses

    Quand ses bois s'empourprent au début de l'automne

    Idéale harmonie de langueur que mon coeur en frissonne.

     

    Lili - 22 Septembre 2010

      

      

      


    26 commentaires
  • Rêve ...

     

    Rêve ,,,

     

    Sur les roses où mes yeux bleus se posent

    Au milieu d'un jardin à la douceur de soie

    Où le vent chasse encore le parfum des roses

    Aux pétales mêlés d'un "je ne sais quoi !".

     

    Un désir d'amour aux multiples couleurs

    Vole vers un sentier que je suis pas à pas

    Au soleil torride, il dessèche mon coeur

    Et la fin du chemin arrive déjà ,,,

     

    Fébrilement, j'attends le jour et l'heure

    Où l'orage qui gronde s'enfuira avec la pluie

    Se frayant un chemin dans l'écho de mes pleurs

    Et déchirera l'horizon de mon rêve interdit.

     

    Lili


    21 commentaires
  • Les flammes de l'espérance

     

     

    Les flammes de l'espérance

     

     

    Pour que jamais ne viennent les regrets

    Du feu ardent, je cherche le secret

    Le feu qui réchauffe à jamais le coeur

    Le feu où chantonne le refrain du bonheur.

     

    Dans une cheminée en bois de rose

    Le bois mort des amours d'antan je pose

    Quelques inachevés vieux poèmes

    Au passé décomposé de "Je t'aime".

     

    J'enleverai ce soir au gris du ciel

    Pour brûler tout cela, des étincelles

    Et l'amour redeviendra audacieux

    Quand danseront ses flammes dans nos yeux

     

     

    *** lili ***    

    Poème écrit en Février 1969


    23 commentaires
  • L'oiseau du rêve

     Aquarelle peinte pour ce poème

      

    L'oiseau du rêve

     

    O romance exquise et trop brève, 

    Chanson d'un jour sans lendemains, 

    Que chante à tous les coeurs humains 

    L'oiseau d'azur, l'oiseau du rêve ! 

     

    Tous les coeurs en ont palpité 

    Au moins une fois dans la vie, 

    Et toute âme a frémi, ravie, 

    Quand l'oiseau du rêve à chanté ! 

     

    Ce fut le mirage d'une heure 

    Si doux, si vite évanoui ! 

    Il laisse le coeur ébloui 

    S'envole ,,,, et le poème demeure. 

     

    L'oiseau du rêve s'est sauvé 

    Bien haut, bien loin dans le mystère ,,, 

    Le coeur est morne et solitaire 

    Qu'importe ! Un jour il a rêvé ! 

     

    Sait-il encore, aux heures sombres, 

    Quel divin hôte il écouta ? 

    La cage où l'oiseau chanta 

    N'est plus que ruine et décombres. 

     

    Mon Dieu ! Toi qui souris jadis 

    A sa fraîche mélancolie 

    Fais que son heure de folie 

    Lui soit comptée au Paradis ! 

     

    Car en ton lumineux domaine 

    Notre orgueil doit peser bien peu 

    Et la chanson de l'oiseau bleu 

    Vaut toute la sagesse humaine.

     

    Lili

      


    31 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires