•  

     

    Une larme ...

     

    Une larme, c'est …

     

     

     

    Une larme, c'est le fruit de la détresse

     

    C'est la fleur sauvage de la tendresse

     

    Une larme, c'est un aveu qu'on n'ose dire

     

    C'est parfois ce qui remplace un sourire.

     

     

     

    Une larme, c'est une partie de soi qui fuit

     

    C'est un regard en coin de rue qui frémit

     

    Une larme, c'est celle d'un enfant sur sa joue

     

    C'est le bonheur d'un enfer qui se dénoue.

     

     

     

    Une larme, c'est un écho de ce qu'on aime

     

    C'est un paysage qui n'est plus le même

     

    Une larme, c'est la musique d'une chaleur

     

    C'est ce rythme obsédant qui vient du cœur.

     

     

     

    Une larme, c'est un regret à jamais versé

     

    C'est une souffrance qui maquille le passé

     

    Une larme, c'est le feu d'une douleur forte

     

    C'est refermer enfin une mauvaise porte

     

     

     

    Une larme, c'est un soir crier avec les yeux

     

    C'est aussi mourir chaque jour peu à peu

     

    Mais aucun dictionnaire ne dit qu'une larme

     

    Est la plus inoffensive de toutes les armes !

     

     

     

    Lili

    Une larme ...

     


    41 commentaires
  •  

     

     

     

    Quand le printemps revient

     

     

     

     

     

    Ton cœur, dont la souffrance est la sombre amoureuse,

     

    Se souvient jusqu'au soir des larmes du matin,

     

    Et la route à jamais te semble ténébreuse

     

    Pour un nuage lourd au ciel de ton destin.

     

     

     

    Et tu restes ainsi, quand la vie est si brève,

     

    En proie à ce tourment sans pouvoir le bannir,

     

    Laissant flotter sans fin l'angoisse de ton rêve

     

    De la douleur ancienne aux douleurs à venir.

     

     

     

    Pourtant il est pour toi des heures d'accalmie,

     

    Comme pour les oiseaux, le printemps revenu

     

    O mon âme ! Aujourd'hui ta peine est endormie,

     

    Chantons ! Je ne veux plus pleurer, je ne veux plus !

     

     

     

    Non, je ne sais plus rien des tristesses passées,

     

    Et j'ai faim de gaieté, j'ai soif de rires clairs ;

     

    Je sens venir un vol de joyeuses pensées,

     

    Vol de papillons bleus frémissants dans les airs.

     

     

     

    Lili

     

     


    45 commentaires
  •  

     

    Printemps bucolique

    Vue de ma fenêtre de cuisine - Mars 2015

     

    Printemps bucolique

     

     

     

     

     

    Mars est là, la nature est en fête

     

    Les chauds rayons semblent meilleurs

     

    La chanson des moineaux est faite

     

    De trilles plus pimpants qu'ailleurs.

     

     

     

    La campagne a mis sa robe verte,

     

    Elle vibre sous le grand ciel bleu.

     

    Fraîche comme une fleur entr'ouverte,

     

    Bruyante comme des enfants joyeux.

     

     

     

    Fantasque et câlin tout ensemble

     

    Riant et rêveur, rose et gris,

     

    Le printemps bucolique ressemble

     

    Au cœur d'une jolie rose fleurie.

     

     

     

    Car la nature enchanteresse

     

    Leur a fait un charme pareil

     

    De raillerie et de tendresse,

     

    De giboulées et de soleil !

     

     

     

    Liliane – Mars 2015

     

    Printemps bucolique

     


    29 commentaires
  •  

     

    Quand j'écris ...

     

     

    Quand j'écris

     

     

     

    Aujourd'hui, j'écris à l'encre de mon cœur

     

    Celle qui remplit ma vie de tant de couleurs

     

    Avec cette simple plume, je délie le bonheur

     

    Qui efface tel un souffle toutes mes douleurs.

     


    Les lettres deviennent des volutes dansantes

     

    Et se transforment en missives troublantes

     

    Parfois mystérieuses ou alors charmantes

     

    Sur une page que mes mots enchantent.

     

     

     

    Ma main s'en va toute seule, les mots naissent

     

    Je veux à tout prix que mes craintes disparaissent

     

    Mon cœur envoie des messages de tendresse

     

    Où parfois des mots étonnants de hardiesse.

     


    La page devient pour moi un nouvel horizon

     

    L'encre laisse derrière elle mes sensations

     

    Dévoilant avec douceur mes émotions.

     

    L'encre de ma plume force mes révélations

     

     

     

    J'écris pour que sur mes mots des yeux se posent

     

    Qu'ils découvrent ma vie épanouie comme une rose

     

    L'encre de mon cœur est la source de mes vers, de ma prose

     

    Comme un matin de printemps quand la nature explose.

     

     

     

    Lili

    Quand j'écris ...

     

     


    39 commentaires
  •  

     

     

    Avec le temps

     

    Avec le temps qui déroule son foulard endimanché de givre

    Un petit nid existe en chacun de nous et nous enivre
    Il suffit de s'y reposer un moment et de regarder le jour se lever

    Il apporte avec lui de nouvelles espérances, peut-être la vie rêvée.

    Parfois, la nuit succède à la nuit mais dans l'heure qui arrive

    Personne ne sait quel sera son destin au moment du réveil

    Ne le devinez pas, laissez lui une chance d'exister dans le soleil.

    Il y aura toujours un rai de lumière sur votre chemin

    Un sourire, une rose éclose, un clair et joyeux matin

    Un amour, une belle image, un mot plein de douceur …

    Avec l'espoir de supporter les affres de la noirceur,

     

    Et du temps qui passe …

     

    Lili – Février 2015

     

     

     

     


    42 commentaires
  •  

     

     

     

     

    Le parfum des roses d'antan

    tableau de R Masson Benoit

     

     

     

    Le parfum des roses d'antan

     

     

     

    Il existe, là-bas, au pays du rêve

     

    Un jardin vaste et sans hiver

     

    Où l'on danse en rond dès que le jour se lève

     

    Sur des près qui sont toujours verts !

     

     

     

    C'est un vieux jardin entouré de murs

     

    Plein de couleurs et de parfums

     

    Rempli de fleurs et de fruits murs

     

    Sous le bon regard du ciel azurin.

     

     

     

    Là, sont les héros des vieilles romances

     

    Les princes charmants, les pages d'amour

     

    Les mousses perdus dans les mers immenses

     

    Et dont nul amie n'attend le retour.

     

     

     

    Là, s'en vont rêver les belles princesses

     

    Dont le cœur volage est un lac d'oubli,

     

    Et les amoureux content leurs tristesses

     

    A la rose en fleur du rosier joli.

     

     

     

    L'écho de leur voix flotte dans la brise

     

    Et parfois nous rend, songe d'un instant

     

    Les temps oubliés, les charmes qu'on brise,

     

    Les parfums perdus des roses d'antan !

     

     

     

    Lili

     

     

    Le parfum des roses d'antan

    tableau de R Masson Benoit

     

     

     

     


    32 commentaires
  •  

    Belle Amitié

     

     

    TENDRE AMITIE

    L’amitié est une terre gorgée de soleil
    Où fleurissent des pensées en pétales d’affection
    Qui caressent le cœur d’une tendresse de miel
    Et enveloppent nos âmes dans un douillet cocon.

    L'amitié dans nos coeurs, rend notre vie plus belle,
    Et l'horizon lointain devient un parterre de fleurs,
    Nous foulons ce chemin où des pétales s'amoncellent,
    Enivrés de mille parfums et de douces senteurs.

    Et toujours en nos pas raisonnent ceux de l’ami
    Empreintes indélébiles en nos cœurs gravées
    Fragrances délicates d’âmes sœurs réunies
    Sur la route clairsemée d’une douce complicité.

    Quand ce besoin de toi, est fort et si présent,
    De la douceur, de la tendresse, de la passion,
    Quand ce besoin de moi, se fait toujours pressant,
    Nous savons que nos cœurs battent à l’unisson.

     

    Lili – Février 2015

    Belle Amitié

     

     

     


    23 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique