• L'oiseau du rêve

    L'oiseau du rêve

     Aquarelle peinte pour ce poème

      

    L'oiseau du rêve

     

    O romance exquise et trop brève, 

    Chanson d'un jour sans lendemains, 

    Que chante à tous les coeurs humains 

    L'oiseau d'azur, l'oiseau du rêve ! 

     

    Tous les coeurs en ont palpité 

    Au moins une fois dans la vie, 

    Et toute âme a frémi, ravie, 

    Quand l'oiseau du rêve à chanté ! 

     

    Ce fut le mirage d'une heure 

    Si doux, si vite évanoui ! 

    Il laisse le coeur ébloui 

    S'envole ,,,, et le poème demeure. 

     

    L'oiseau du rêve s'est sauvé 

    Bien haut, bien loin dans le mystère ,,, 

    Le coeur est morne et solitaire 

    Qu'importe ! Un jour il a rêvé ! 

     

    Sait-il encore, aux heures sombres, 

    Quel divin hôte il écouta ? 

    La cage où l'oiseau chanta 

    N'est plus que ruine et décombres. 

     

    Mon Dieu ! Toi qui souris jadis 

    A sa fraîche mélancolie 

    Fais que son heure de folie 

    Lui soit comptée au Paradis ! 

     

    Car en ton lumineux domaine 

    Notre orgueil doit peser bien peu 

    Et la chanson de l'oiseau bleu 

    Vaut toute la sagesse humaine.

     

    Lili

      

    « Poèmes : La mort des oiseaux - MiroirLes flammes de l'espérance »

  • Commentaires

    1
    flipperine Profil de flipperine
    Mercredi 6 Février 2013 à 23:09

    quel bel oiseau bleu et de sages paroles

    2
    Jeudi 7 Février 2013 à 01:20

    Ton oiseau est-il triste ou a t'il envie de s'envoler vers d'autres cieux....

    Je t'embrasse  

    Edith

    3
    Jeudi 7 Février 2013 à 03:49

    c'est magnifique Lilli, quel beau texte, c'est si joliment exprimé. Je t'envoie d'affectueuses pensées et toute mon amitié; bisous. Monique

    4
    Jeudi 7 Février 2013 à 05:35

    Bonjour lili, quel merveilleux poème, un brin mélancolique et de rêve, rêve d'un jour peut être , rêve de bonheur éphémaire, mais dans cette vie le plus infime instant de bonheur est comme un baume en nos coeurs, gros bisous mon amie

    5
    Jeudi 7 Février 2013 à 09:53

    C'est très beau...mélancolique et touchant! Ca c'est la Liliane aux sentiments à fleur de peau qui peut, par les vers qu'il faut, émouvoir...

    Bisous.

    6
    Jeudi 7 Février 2013 à 10:46
    Jaffy-fleur de lys

    Joli ton poème, passe une bonne journée Lili. Bisous

    7
    Jeudi 7 Février 2013 à 11:07

    Bel oiseau bleu, pour avoir ressenti, ne serait-ce qu'un instant, la caresse de son aile, pourrait-on l'oublier ? Il est ce lien présent au fond de notre coeur qui même dans la nuit la plus noire nous relie comme une étoile, à la lumière, aux moments de bonheur, aux êtres aimés...

    Merci, Lili, pour cette inspiration qui est magnifique et porteuse d'espoir. J'admire ton talent de poète et celui de peintre. L'image et les mots sont en belle harmonie. Cet oiseau bleu me parle.

    Gros bisous

    Alain

    8
    Jeudi 7 Février 2013 à 12:33

    le bel oiseau

    triste et troublant....

    il me fait penser "les oiseaux se cachent pour mourir"

    il vole le plus loin possible en ayant apporté avant la caresse de l'être que on n'aime!

    il est parti.... dommage!

    ce fût très beau ma lili

    nadette

     

     

    9
    Jeudi 7 Février 2013 à 13:15

    Bonjour,Lili,

    Oui,beau,léger et mélancolique.

    Merci pour le partage.

    Bonne journée.

    A bientôt !

    Tahar

    10
    Jeudi 7 Février 2013 à 16:10

    Quel merveilleux ensemble...

    Merci

    11
    Jeudi 7 Février 2013 à 19:36

    une jolie poésie que tu as écrit là lili ... bise

    12
    Jeudi 7 Février 2013 à 22:45

    C'est mélancolique juste ce qu'il faut... Une tendre poésie, jolie et romantique...Merci ma Lili. Tu as beaucoup de talent, bravo.
    Bonne soirée, je t'embrasse très fort.

    13
    Jeudi 7 Février 2013 à 23:17

    Un bien joli poéme Lili mélancolique mais juste ce qui faut..Bonne et douce nuit. Bises...

    14
    Vendredi 8 Février 2013 à 06:45

    Quelle jolie plume Lili , pour dessiner et écrire sur cet oiseau de rêve

    J'ai adoré

    Douce journée

    Bisous

    timilo

    15
    Vendredi 8 Février 2013 à 11:06

    De la poésie d'une pureté de cristal, illustrée par une merveilleuse création,font de toi une artiste de grand talent chère Lili.

    tu m'as fais rêver

    Gros bisous et douce journée

    Le Noctamplume

    16
    Vendredi 8 Février 2013 à 11:07

    Je viens écouter à nouveau chanter le bel oiseau, au fil de tes mots.

    Gros bisous et bon week-end

    Alain

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    17
    Vendredi 8 Février 2013 à 14:46

    Bonjour lili,


    Tes mots sont pleins de sagesse, tel cet oiseau de rêve, tes mots ont su touché mon âme et coeur de poétesse, très sensible, surtout en ces temps...bien froids, J'aime beaucoup la présentation artistique de ton blog lili, je pense moi aussi migrer, dans quelques temps...tel un oiseau, vers d'autres plateformes poétiques... Merci pour ce très beau poème, ton coeur débordant de d'amour, aux senteurs de roses. Prends soin de toi, bon week-end lili, Corinne (Cronin)


    18
    Samedi 9 Février 2013 à 06:27

    Je relis ton beau poème

    Bon et doux weekend Lili

    bisous

    timilo

    19
    Samedi 9 Février 2013 à 19:28

    un petit passage pour te souhaiter un bon dimanche lili

    20
    Dimanche 10 Février 2013 à 06:14

    C'est vrai qu'il est beau ton poème .....

    Bon et doux Dimanche Lili

    Bisous

    timilo

    21
    Dimanche 10 Février 2013 à 10:11

    Qu'elle plaisir de lire ces jolis mots . J'adore les Oiseaux  . Ton blog et une pure merveille . Tu c'est je me fait un peut rare en ce moment sur la blogo. Merci a toi ma douce amie d'étre fidéle. Je te souhaite un doux Dimanche

     Bisous doux de ma Sologne

                                          amitie-207.gif

    22
    Lundi 11 Février 2013 à 09:24

    Bonjour Lili,

    Tes mots nous inondent d'émotion. La sagess de l'oiseau bleu nous délivre un beau message Lili. Merci de nous offrir cette lecture savoureuse habillée de mélancolie. Gros bisous. Douce journée. Corinne.

    23
    Mardi 12 Février 2013 à 15:38

    http://le-noctamplume.eklablog.com/destin-d-une-femme-a70455021#comment-28392083

    Bonjour chère Lili

    J'en ai profité pendant que je fais plein d'essais dans mon nouvel univers, pour relire ta splendide poésie

    Bien souvent lorsqueje te lis, j'ai l'impression que c'est des ressentis d'histoire de toi que tu métaphorises en peignant en tes mots et tes maux, de la nature, des animaux et des objets symboliques, où bien souvent racines d'amour,de tendresse, de mélancolie, de désillusion, mais aussi d'espoir, sont cachées et puisent dans une terre noble.

    Je ne suis pas expert, mais j'ai mis un lien, le problème, c'est que "destin d'une femme" est resté lié après.

    S'il ne fonctionne pas, tu dois pouvoir te servir de celui qu'il m'a fallu mettre pour me présenter chez toi.

    Quand tu auras le temps, tu pourras contrôler si tu arrives bien à ma nouvelle adresse.

    Comme toi, j'ai rejoins Eklablog, il ne me restait plus d'autre alternative

    Je t'embrasse de toute mon amitié en attendant

    Le Noctamplume

    24
    Mardi 12 Février 2013 à 15:42

    J'ai fais un essai, c'est le lien en haut de mon commentaire qui marche

    Alors je te tape comme çà

    http://le-noctamplume.eklablog.com

    Je me demande, si un jour j'arriverai à transmettre un lien correctement

    Bisous

    Le Noctamplume

    25
    Mercredi 13 Février 2013 à 18:51

    Un bien beau poème.
    Ma fille avait une colombe qui pouvait se promener comme elle le voulait. La porte de sa cage était ouverte.Elle avait ses endroits préférés dans la maison et venait se poser sur l'épaule lorsqu'elle voyait que l'on mangeait quelque chose qui l'intéressait comme du fromage, du pain...
    Elle l'a gardée 10 ans et sa mort nous a fait comme un vide.

    Je suis peu présente sur mon blog en ce moment.
    Je te souhaite une bonne soirée.
    Bisous

     

    26
    Mercredi 13 Février 2013 à 20:28

    ton blog ne veut pas de mon pseudo, j'ai dû ajouter un m ! ton aquarelle est fort jolie et sied bien à ce poème un brin mélancolique. Beaucoup de douceur dans ta page. Bonne et douce soirée

    27
    Jeudi 14 Février 2013 à 06:47

    Enfin de retour avec un disque dur tout neuf, mais toutes mes coordonnées à recopier ...
    Désolée pour le copier/coller et surtout, merci pour ta fidélité.
    Bon jeudi
    Bisoux

    28
    Jeudi 14 Février 2013 à 11:56

    pour moi, il n'ya que des garçons à la porte (ils ont l'épaule dénudée et je crois qu'il n'y a pas de femmes moines au Cambodge mais il faudrait que je vérifie), bonne journée, il fait froid

     

    29
    Vendredi 15 Février 2013 à 06:29

    Très beau poème et ton aquarelle est magnifique !

    Bonne fin de semaine, Lili
    Bisoux


    30
    Vendredi 15 Février 2013 à 19:50

    Bonsoir chère Lili

    Je viens te dire bonsoir et faire un voeux pour que l'oiseau de rêve occupe ta nuit

    Bisous

    Le Noctamplume

    31
    Lundi 22 Avril 2013 à 22:06

    Bonsoir Lili,

    Je viens de faire une belle promenade dans ton univers poétique, et tout ce que je viens de lire m’émerveille. Je me suis arrêté sur ce poème parce qu’il me parle. Mais dans le cœur où l’oiseau de rêve a chanté, les ruines ne peuvent être qu’apparence, car le lieu est sanctifié par son chant et renaitra de ses cendres. Enfin c’est ce que je veux croire, sinon ce serait trop triste.

    Je te souhaite une belle soirée, amicalement, Carlos.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :